La région en bref La région en bref

En 2016, le Bas-Saint-Laurent compte sur son territoire 199 983 personnes et le taux d'emploi est de 48,8% (juillet 2017). Un peu plus de quarante pour cent de la population de la région habite en territoire urbain, avec en tête de liste la ville de Rimouski (49 212 habitants), de Rivière-du-Loup (19 960) et de Matane (14 071). (Source: Données de l'Institut de la statistique Québec, données provisoires de 2016)

Au 5 septembre 2017, 8 739 établissements (entreprises et organismes publics) se retrouvent sur le territoire du CISSS du Bas-Saint-Laurent, dont 2 209 se situent dans les secteurs d'activités économiques (SAE) priorisés par l'équipe de santé au travail. Parmi ces 2 209 établissements, près des trois quarts se concentrent dans trois secteurs : bâtiments et travaux publics (683), transport et entreposage (520) et administration publique (434). La région compte également un nombre important d'établissements dans le secteur de la forêt et des scieries (208). (Source: Système d'information en santé au travail – SISAT)

Tout secteur d'activité économique (SAE) confondu, ce sont 1 001 établissements du CISSS Bas-Saint-Laurent qui  ont bénéficié d'un programme de santé spécifique à l'établissement (PSSE) soit 951 (95%) établissements des secteurs d'activités économiques priorisés (SAE 01 à SAE 15) et 50 (5%) des autres secteurs d'activités économiques (SAE 16 à SAE 31). Des 951 établissements ayant eu un PSSE, plus de 342 (36%) d'entre eux sont fermés et 609 (64%) encore ouverts selon la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST). Non seulement il y a les fermetures définitives d'établissements mais aussi des mouvements d'entreprises (fermetures et réouvertures sous un autre numéro d'établissement) qui font fluctuer les données.

Les 1 258 autres établissements (SAE 01 à SAE 15) sont soit à desservir, c'est-à-dire, ils seront visité par l'équipe de santé au travail, soit ils ont été visité et qu'il n'y a aucun risque pour la santé des travailleurs nécessitant un programme de santé et qu'une prise en charge par l'employeur est optimale.

En 2010, 2 205 réclamations pour lésions professionnelles ont été acceptées par la CSST pour des travailleurs œuvrant dans le Bas-Saint-Laurent. Le siège de ces lésions se situait dans près d'une réclamation sur quatre (24,3 %) au niveau du dos, 10,4 % aux doigts, 9,2 % aux jambes et 9,0 % aux épaules. Les types de lésions pour lesquels il y a le plus de réclamations (33,7 % en 2010) sont les troubles musculo-squelettiques.

Population totale (2016) :

199 983

Marché du travail

   
     Taux d'emploi (juillet 2017)         48,8%
     Taux de chômage (juillet 2017)           7,8%

Nombre d'établissements septembre 2017*

     Groupes 1-2-3 :      2 209
     Groupes 4-5-6 :      6 530
     Total :      8 739
* Liste selon chacun des groupes et des secteurs  

Programme Pour une maternité sans danger

     Demandes de travailleuses différentes en 2016       674